lundi 14 avril 2014

Comme une envie de se rouler en boule...

Source:http://handmaderomance.blogspot.ca
Il y a des jours où, j'aimerais être un de ces Popples, vous savez ces peluches que l'on pouvait transformer en boule de poils...

Il y a de ces jours où j'aimerais pouvoir me cacher ainsi, être moi avec moi simplement, protégée contre le monde dans ma carapace douce.

Il y a de ces jours où je me cacherais les yeux, le visage, tout le corps et que je ne ferais tout simplement rien, seulement être en boule et me reposer...

Il y a de ces jours où j'ai comme une envie de me rouler en boule, de me cacher, d'être seule.

C'est très rare que cela se produit, c'est vraiment rare que j'ai besoin absolument d'être seule mais quand cela se produit, c'est intense, c'est plus fort que tout résonnement, c'est le temps que je prenne du temps pour moi, uniquement pour moi.

Il y a de ces jours où je me roulerais en boule, dans un coin et je serais moi avec moi, avec mon coeur, ma tête, mes émotions, mon vide, mon plein.  Je serais confortablement "emboulée" dans mon  moi-même.

Je ressortirais de ma cachette ressourcée, complètement souriante et bien, comme les Popples...

Est-ce que vous avez ce besoin des fois ?

lundi 7 avril 2014

Mon fils est un homme...

Il y a quelques semaines, je suis allée rendre visite à une amie, comme chaque fois nous avons passé un merveilleux moment, une fin de semaine tout simplement wow.

Mon fils aime beaucoup aller chez cette amie, ce doit être le calme de sa demeure qu'il aime autant, donc il est venu avec moi passer cette fin de semaine de repos.

Mon amie m'avait prévenu qu'elle avait du ménage à faire dans la salle de jeux et que si Fiston voulait l'aider, cela serait apprécié...

Fiston a aidé avec plaisir...  La salle de jeux fut propre en peu de temps... Je n'étais pas surprise car Fiston est un pro du ménage...

Toutefois, cette journée là, j'ai réalisé que maintenant Fiston était un homme...

Mon amie lui demande s'il veut monter un meuble IKEA, moi dans ma tête : OMG mon fils pas manuel pour deux sous, bien hâte de voir ça (Je sais ce n'est pas fort comme réflexion venant d'une maman). Mon fils, tout heureux lui répond : oui, pas de problème.

Il prend la boite, sort les morceaux, sort les plans, sort les petits-petits morceaux et commence à monter le meuble IKEA.

Chez moi, c'est moi la master pour monter les meubles, alors je m'attends à avoir un : maman peux-tu m'aider ?

Et bien non, en moins de 2 le meuble était complètement monté, parfaitement et sans aucun morceau en trop. Le meuble était solide et toutes les pièces étaient au bon endroit.

Je dois avouer que j'ai eu comme une sorte de petit pincement au coeur... Mon Fiston est devenu grand, pas juste dans son âge ou dans ses réflexions...non il monte des meubles IKEA comme un pro !

Je suis sincèrement fière de lui et davantage fière du fait qu'il n'a jamais douté une seconde qu'il pouvait le faire.

Maintenant je sais que j'ai un homme à la maison pour m'aider à monter mes meubles et poser mes tablettes...

lundi 10 mars 2014

Pourquoi je ne rêve pas d'égalité...

La journée internationale de la femme est une journée que je trouve importante pour diverses raisons:  se souvenirs du chemin parcouru par les femmes afin d'obtenir leur plein liberté et émancipation, le chemin qui reste à parcourir afin de l'obtenir pleinement partout dans le monde, une réflexion quant aux rôles de la femme dans la société, une réflexion sur ce qui reste à faire afin d'obtenir l'équité, la justice,etc.

Je trouve cette journée vraiment importante et j'espère arriver à transmettre à mes enfants l'importance de cette journée tant à mon fils qu'à ma fille.

Je suis heureuse de pouvoir choisir de rester à la maison avec mes enfants, je suis heureuse d'avoir eu le droit de me divorcer, je suis heureuse d'avoir choisi de ne plus avoir d'enfant, je suis heureuse de pouvoir éduquer ma fille en lui disant qu'elle aura le droit de s'exprimer librement, de voter, etc.

Toutefois, depuis samedi, je vois le terme égalité sur toutes les tribunes et là j'ai un malaise.  Je ne crois pas en cette égalité...

L'égalité est physiologiquement impossible !  Les hommes ne peuvent pas porter des bébés, ils ne peuvent pas plus accoucher, ni allaiter. Les différences physiologiques ne s'arrêtent pas là mais je trouve que ceux là démontre à eux seuls l'impossibilité de l'égalité !  Avoir les mêmes droits peu importe le sexe serait plutôt ironique dans le cas d'accouchement, de grossesse et d'allaitement !  Je crois que tous trouveraient plutôt drôle de voir dans un article de loi : Homme ou femme peut s’absenter de son travail pour allaitement.

De plus, les femmes et les hommes pensent différemment, vivent différemment et ce très heureusement. Je suis heureuse d'avoir et de côtoyer des hommes qui ont une mentalité plus masculine que la mienne. Les hommes voient souvent les choses différemment et cela apporte un plus à nos vies.  Il est fréquent qu'un ami me demande mon avis de femme sur un sujet afin d'avoir une autre vision que la sienne et je fais de même avec mes amis homme. Je trouve que cela apporte un plus à mes réflexions !

Je ne crois pas en l'égalité lorsqu'il est question d'humains. Selon moi, nous ne pouvons être égaux avec nos enfants, avec nos amis, avec notre famille.  Il faut y aller selon les besoins de chacun, les différences, les forces et faiblesses de chacun.  Je crois que cela s'applique aussi au niveau des hommes et des femmes.

Je ne rêve pas d'égalité car je rêve de complémentarité, d'équité, de respect, de justice... !

Et ce respect, cette justice je la désire aussi entre femmes entre elles, entre hommes entre eux tout simplement !

Acceptons le choix des autres, leurs décisions de vie, leur choix d'hommes, de femmes, de pères, de mères, etc.



lundi 3 mars 2014

Ce choix qui change tout...


Cette année, Fiston vit sa neuvième semaine de relâche, par le fait même moi aussi... Fillette, en est à sa 4ième... Le temps passe vite ouff !!

En septembre 2013, j'ai pris la décision de repartir mon milieu familial plutôt que d'aller travailler "à l'extérieur" de la maison.  Cette décision était en partie reliée au fait que je voulais être à la maison avec les enfants.  Je voulais être là pour eux lors de leur retour de l'école, lors des congés scolaires, s'ils sont malades, etc.

Je suis aussi entrepreneure dans l'âme donc le choix entre travailler "pour moi" ou pour un employeur fut plutôt facile.

Je savoure, en ce jour 1 de la relâche, pleinement ma décision.  Pas de stress pour les enfants, une vraie relâche. Pas de devoirs, pas de go go go, le matin, pas de "je vais être en retard", simplement le calme et la paix d'être en congé.

Certes, ils doivent concilier avec les enfants qui fréquentent mon service de garde mais pour eux, ils font parti de notre vie, de notre choix (car oui les enfants ont été impliqués dans le choix de réouvrir mon service de garde).

Je ferais un meilleur salaire si j'étais en CPE, j'aurais une plus grande stabilité d'emploi, j'aurais des avantages sociaux et un régime de retraite vraiment intéressant mais ça ne vaut pas le prix (pour moi) d'être à la maison avec mes 2 grands amours.

Financièrement, ce n'est pas toujours facile (surtout suite à cette sabbatique, la maladie et la blessure et que je suis maman-mono-travailleure autonome donc la seule soutien de la famille),   je fais des miracles parfois afin que les enfants ne vivent pas trop les contrecoups de ces aléas de la vie et choix de vie.  Je panique parfois en regardant mon compte de banque mais lorsque je vis des journées comme aujourd'hui, je sais que j'ai fait le meilleur des choix. Je sais que tout l'or du monde ne peut acheter ce que je vis avec mes enfants. Un jour, ils seront grands et j'aurai amplement le temps de faire d'autres choix !

Je suis une maman comblée, une éducatrice heureuse et une femme qui s'épanouit par ses rôles de mère, de travailleure, d'amoureuse, de fille, d'amie, de soeurs et de femme d'affaires...


P.S. Parfois, j'aimerais ça me plaindre de ma situation (il me semble que ça me ferait du bien), parce que des fois ce n'est vraiment pas rose et puis, je regarde mes enfants, mon amoureux, mes amis, ma famille et je constate que j'ai ce qui compte le plus dans la vie : l'Amour !!!

Bonne relâche à tous !!!!

Recherche

Chargement...