lundi 10 novembre 2014

À deux c’est toujours mieux…


Depuis que je suis toute jeune, je vois ma mère faire du bénévolat. En fait, ma mère est certainement une des plus grandes bénévoles au monde… J’exagère un peu mais elle est depuis toujours impliquée dans sa communauté et aide les gens autour.  Elle était bénévole à l’école lorsque j’étais petite, elle a fait du bénévolat pour le Festival de notre ville, pour l’UPA, pour les personnes âgées de notre coin de pays, etc.

Par son bénévolat, ma mère s’épanouissait… Il faut dire que lorsque tu es mère de 12 enfants, tu es habituée de travailler sans compter les heures et ne rien demander en retour…

J’ai grandi et tout comme ma mère, j’ai fait du bénévolat. Je me suis impliquée dans certains comités pour mon école secondaire, à la radio étudiante au CEGEP et plus tard dans un comité journal, un comité pédagogique et au sein du C.A de l’endroit où je travaillais et à l’école de mes enfants.  Le bénévolat me permet de me sortir de mon quotidien, de rencontrer des gens merveilleux et impliqués et faire une différence dans ma communauté. 

Lors des dernières années, je me suis impliquée bénévolement auprès de la jeune chambre de commerce de ma région et au sein de l’APPAMME (un organisme qui me tient à cœur).  Je consacre une grande partie de mon temps à ces organismes.  Chaque fois que je me suis impliquée dans une organisation ou une activité c’est qu’une personne était venue me solliciter…

Il parait que je ne suis pas la seule à agir ainsi. J’ai appris récemment que certaines recherches démontrent que la raison principale pourquoi  les gens décident de donner (de leur temps ou de l’argent) est qu’une autre personne leur a tout simplement demandé. Comment dire non pour une bonne cause ?

Comme je dis souvent : la meilleure façon de recevoir c’est d’oser demander. Alors lorsque nous voulons qu’une personne s’investisse dans un projet avec nous ou pour une cause qui nous tient à cœur, osons le demander.  Et si chaque  personne qui donne tant de son temps ou un peu d’argent pour une cause qui lui tient à cœur demandait à une autre personne d’en faire autant imaginez le vague de solidarité, de dons et de bénévolat que cela créerait…

Le projet Donnerà2 par Mes Beaux Moments est justement partie de cette idée.  Alors voilà je me lance et je demande moi aussi que l’on donne à 2-3-4. 



J’ai décidé de m’impliquer auprès d’un organisme qui vient en aide aux familles dans le besoin. J’organise une soirée atelier-conférence sur le bonheur et tous les profits seront versés à une famille dans le besoin.  Une amie graphiste m’aidera à faire la publicité,  je lui ai gentiment demandé, juste avant que nous allions prendre un verre entre amis, si elle pouvait et voulait s’impliquer avec moi dans ce projet. Elle a dit oui immédiatement sachant que c’était une cause qui me tient à cœur. J’ai aussi demandé à ma belle Fillette si elle désirait faire sa part dans ce projet. Elle m’a demandé comment elle pourrait s’impliquer. Je lui ai dit qu’elle pourrait vendre, le soir de l’atelier, des bracelets qu’elle confectionne et donner la moitié des revenus à cette famille. Elle a beaucoup aimé l’idée. Elle se met à la tâche dès ce soir, qu’elle m’a dit.

Fiston aidera aussi en étant à l’accueil et en s’occupant de la caisse et de remettre les informations aux personnes inscrites.

Inclure mes enfants dans le bénévolat que je fais, nous permet de vivre une expérience en famille et de leur transmettre mes valeurs de partage et d’empathie.

Et si vous aussi vous osiez demander ?

Concours
En mettant au défi vos amis, famille et/ou collègues de participer avec vous à faire une différence soit en faisant un don ou du bénévolat, vous auriez la  chance de gagner, pour l’organisme de bienfaisance de votre choix, un grand prix qui comprend une publicité télévisé.

Mettez au défi les gens que vous connaissez et visiter le site web  Donnerà2. Pour participer il suffit d’entrer le nombre de personnes que vous avez mis au défi, vous pouvez le faire sur le site web Donnerà2 ou encore juste en bas de mon billet.  

Le concours prend fin le 14 décembre 2014


Malgré que ce texte soit généreusement sponsorisé par Rideau Hall Foundation, les opinions et les écrits sont les miens et ne reflètent pas Rideau Hall Foundation. 

mardi 28 octobre 2014

Un enfant joue…


Un enfant joue, seul dans son univers
Il voyage au gré de ses fantaisies
Des autres, il n'en a que faire
Le monde n'appartient qu'à lui.

Princesse, héros ou pompier
Ses rêves deviennent réalité
Il est tout le monde à la fois
De son univers il est le roi.

Avec de simples bouts de bois
Il crée un monde merveilleux
Il sème des châteaux par-ci, par-là
Dans son monde tous sont heureux


Ne croyez pas qu'il ne fait que jouer
Il invente, il apprend, il crée
Son univers, du nôtre n'est pas bien loin
Et il en reviendra s'il en a besoin

Vous ne devez pas le juger
Il ne joue que son rôle d'enfant
Il est plus intelligent que vous le croyez
Sans cesse vous le répétez, il en a dedans.

vendredi 24 octobre 2014

L'Halloween et 4 barres de chocolats déguisées...

Fillette adore l’Halloween, c’est probablement une de ses fêtes préférées…  Elle parle du 1er novembre au 31 octobre du prochain déguisement qu’elle aura. Cette année, elle sera une dame de l’ancien temps (vous savez le vrai ancien temps pas quand moi j’étais jeune là).  Une grande robe de bal en velours et un masque de gala serviront à faire son déguisement.
Une autre chose que Fillette aime beaucoup, c’est faire de la popotte… Elle cuisinerait des recettes de desserts tous les jours… Mais chez moi nous mangeons très peu de desserts donc elle n’a pas le loisir d’en faire souvent. Toutefois, lorsque les occasions sont bonnes, je dis toujours oui pour qu’elle cuisine avec moi une petite sucrerie spéciale.  L’Halloween, entre dans cette catégorie de « bonnes occasions »…
Cette année, je vais m’inspirer des recettes originales de Nestlé pour faire plaisir à ma fille et offrir en même temps des collations géniales aux enfants de mon service de garde.
Fillette aura le bonheur de choisir deux des quatre recettes proposées par Nestlé, je crois qu’elle va opter pour les pizza-brownies ScAERO auxaraignées et pour les biscuits SCARIES aux insectes horrifiants mais je vais tout de même lui parler de la recette des petits gâteaux KIT KAT à la méchante sorcière et celle des Momies Coffin
Source: Nestlé Canada
Source: Nestlé Canada
Puisque ces gourmandises chocolatées sont sans arachide, je peux sans crainte les offrir en recettes aux enfants de mon service de garde (un de mes petits amours est allergique) et en friandises aux enfants de mon quartier qui viendront sonner à ma porte le 31 au soir.  Parce qu’en plus d’être sans arachides, les emballages des barres de chocolat de Nestlé Canada se sont déguisées pour souligner la fête de l’Halloween. 


Barres déguisées 
Alors cette année, les enfants de mon quartier recevront des Scaries, ScAero, Coffin Crisp ou des KIT KAT.


Et vous, quelle recette choisirez-vous de faire avec votre enfant ? 

Quelle friandise sera votre préférée ?


Partagez vos créations de recettes #déguisées avec nous sur Twitter ou Instagram.

Pour me suivre ailleurs et ne rien manquer de maman et bien plus c'est ici    ou ici 



L’emballage multiple des barres épeurantes (7,69 $, 8 barres de format ordinaire) et les sachets de P’tites gâteries (5,99 $ l’emballage de 24 P’tites gâteries) contiennent ces effrayantes barres déguisées.  Vos gâteries Nestlé préférées sont aussi offertes dans la boîte assortie rouge (8,99 $ – 15,99 $, 40 unités – 90 unités).


Ces barres seront offertes jusqu’à épuisement des stocks dans les épiceries, les pharmacies et les magasins à grande surface du Canada.


Pour une plus grande tranquillité d’esprit, les chocolats pour l’Halloween de Nestlé sont fabriqués dans une usine sans arachides. Fière d’appuyer Anaphylaxie Canada, Nestlé encourage les Canadiens à visiter le www.anaphylaxis.ca pour en savoir plus sur la façon de gérer les allergies de façon sécuritaire.